La Grande Muraille verte

Restaurer les écosystèmes et aider les populations

missions

L'institut Balanitès promeut la coopération scientifique et organise des actions de médiation autour de la Grande Muraille verte.

publications

Nous publions des revues scientifiques et des outils de médiation (expositions, diaporama pédagogique...).

ÉVÈNEMENTS

Depuis 2021, nous organisons des rencontres entre spécialistes de la Grande Muraille verte.
UE 2022

La Grande Muraille verte

La Grande Muraille verte est un projet panafricain débuté en 2008. Cette barrière végétale est prévue de Saint-Louis du Sénégal à Djibouti. 

Initiée par les pays du Sahel, la Grande muraille verte est un programme de reboisement mené par les onze pays concernés sous l’égide de l’Agence panafricaine pour la Grande Muraille verte. Selon l’engagement du pays et surtout sa stabilité politique, l’avancement du projet est variable.

L’objectif de la Grande Muraille verte est pluriel :

  • restaurer les écosystèmes dégradés ;
  • innover face au changement climatique, en termes de gestions de l’eau, techniques de plantation, énergie… ;
  • assurer un développement économique local comme alternative aux migrations climatiques.
0
kilomètres
0
millions d'hectares
0
millions de personnes
vivant sur son trajet
0
millions d'hectares restaurés chaque année
Gilles Boëtsch, président de l'institut Balanitès

Étudier la Grande Muraille verte pour mieux la déployer

« La Grande Muraille verte est un programme de reboisement des pays sahéliens, initié et mené par onze pays africains.

Avec des collègues biologistes, écologues, médecins, économistes, ethnobotanistes,… nous étudions la mise en place de ce projet au Sénégal depuis plus de douze ans.

Notre expertise est reconnue, nos conclusions utiles à tous les autres pays du programme.

La Grande Muraille verte est à la fois un outil de lutte contre le changement climatique et une formidable opportunité de développement économique en faveur des populations locales, pour lutter contre la pauvreté, à condition que ces populations soient impliquées et consultées pour leurs savoirs. »

Gilles Boëtsch, anthropologue,
président de l’institut Balanitès
directeur de recherche émérite au CNRS,
co-directeur de l’Observatoire hommes-milieux Téssékéré.

Acteurs de l'institut

Une centaine de chercheurs, communicants, techniciens et professionnels, africains et européens, nous accompagnent et nous soutiennent.

Voici les plus engagés dans les actions de notre institut.

Priscilla Duboz

anthropo-biologiste, IR CNRS, Dakar, directrice adjointe de l’OHMi Téssékéré

Aliou Guissé

professeur d’écologie végétale, UCAD-Dakar,  co-directeur de l’OHMi Téssékéré

Gilles Boëtsch

anthropologue, président de l’institut Balanitès, directeur de recherche émérite au CNRS, co-directeur de l’OHMi Téssékéré

Jean-Yves Chenebault

directeur de l’ENSI Poitiers

Papa Ibnou Ndaye

zoologue, maître de conférence, UCAD-Dakar, Sénégal

Lamine Gueye

professeur de neurophysiologie, UCAD, directeur de l’IRLESS Dakar

Martine Hossaert-McKey

écologue, directeur de recherche émérite CNRS, Université de Montpellier

Demandez votre badge !

Les Open Badges sont utilisés par des communautés de pratique, des organisations ou encore des individus pour reconnaître (ou revendiquer) une compétence, un savoir-faire, un savoir-être, une participation, un rôle, une réalisation, un engagement, une contribution, un projet ou un intérêt.

Open badge - Je participe à la Grande Muraille verte

Je participe

Vous participez au projet de la Grande Muraille verte (par vos recherches, votre travail, votre engagement bénévole…) ? 

Open badge - Je soutiens la Grande Muraille verte

Je soutiens

Vous soutenez le projet de la Grande Muraille verte, financièrement et/ou moralement ?